• Chez CAMAIEU, le changement c'est pour quand ?

    Négociation Annuelle Obligatoire 2015

    Chez CAMAIEU, le Changement c’est pour Quand ?

    Le mercredi  8 avril au matin aura lieu la dernière réunion des négociations annuelles obligatoires, la Direction nous fera part de ses propositions.

    Nous  ne sommes pas dupes, les propositions de cette année seront inférieures aux propositions des années précédentes, auquel il faut ajouter une baisse de la participation, de l’intéressement, de la baisse des budgets et des effectifs, etc.….

    Nous pouvons tous constater que les efforts sont principalement demandés aux salariés, et OUI, nous travaillons plus, mais pour gagner moins !

    Certes, les bénéfices baissent légèrement, mais cela n’empêche pas l’augmentation des dividendes attribués aux actionnaires (2010 : 48 millions d’euros, 2011 : 48 millions d’euros, 2012 : 74,8 millions d’euros, 2013 : 80 millions d’euros et 2014 : ?).

    N’oublions pas la suppression d’impôt  sur les sociétés et les 6,6 millions d’euros au titre du CICE et combien nous ont coûté, le départ de certains cadres dirigeants depuis plusieurs années (des millions d’euros).

    Oui, Mesdames et Messieurs les actionnaires et dirigeants, le changement pour les salariés de CAMAIEU, c’est pour quand ?

    L’augmentation des salaires de tous les salariés (employés, agents de maitrise, cadres), l’emploi et l’amélioration des conditions de travail doivent être des priorités !

    Un Bel exemple de lutte !

    Les vendeuses des boutiques de la Tour EIFFEL se sont mises en grève avec le syndicat CGT (38 salariés sur 47 cessent le travail, le résultat : 200 euros brut d’augmentation sur le salaire de base et une prime variable de 80 à 150 euros en fonction des résultat.

    Nous vous proposons, de nous rassembler, le jeudi 9 avril 2015, à partir de 10h15, à l’extérieur du parking pour les salariés de l’entrepôt et des bureaux et pour l’équipe de l’après midi à l’entrepôt, un rassemblement à 12h00.

    Au cours de ces rassemblements, nous vous ferons part des propositions de la Direction, après une consultation des salariés, ces rassemblements pourront éventuellement être suivi de débrayage, d’une grève ou toute action permettant d’obtenir satisfaction sur les revendications des salariés.