• Des salaires de misère

    La  CGT

     <o:p></o:p>

    Des Salaires de Misère

     <o:p></o:p>

    Nous avons tous constatés une baisse importante de notre pouvoir d’achat (nouvelle taxes, augmentations diverses, carburants, alimentation, EDF, GDF, ect…).<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les salariés de CAMAIEU le vivent au quotidien et savent qu’ils n’ont rien à attendre de la politique du gouvernement, alors qu’en même temps les cadeaux aux plus riches continuent.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mais la direction et les actionnaires en sont tout autant responsables, alors que le chiffre d’affaire de CAMAIEU était de 648 millions d’euros environ pour l’année 2007  et que les actionnaires se sont attribué plus de 260 millions d’euros de dividendes.

     <o:p></o:p>

    La direction à attribuer en 2008 une augmentation collective de 2,5 °/°, alors que le SMIC en 2008 a augmenté de 3,3 °/° et l’indice des prix a était de 3,6 °/°.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il est temps de redistribuer les profits de manière équitable.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Nous réclamons une augmentation collective de 150 euros net par mois pour tous les salariés (magasins, entrepôt, centrale).<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La crise ne servira pas d’excuse à la direction ainsi qu’a nos actionnaires.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Tous ensembles unis et solidaires pour voir aboutir nos revendications.

    Information des résultats dans la presse et sur boursorama

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>