• CGT             Négociation annuelle obligatoire 2009

     

    Des Millions pour les actionnaires

     

    Des miettes pour les salariés

     

    Malgré une évolution du chiffre d'affaire chez CAMAIEU de plus de 709 millions d'euros, pour l'année 2008, les propositions de la direction sont dérisoires et inapceptables, la direction propose une augmentation collective pour les employés de 1°/o soit pour un salaire de 1100 euros net, 11 euros net d'augmentation pour un temps complet et de 1,7 °/o pour les agents de maîtrises et cadres sur les salaires de base.

     

    Concernant les augmentations des grilles de la prime  professionnelle individuelle, elle sont insuffisante, et sont loin des propositions des organisations syndicales faites lors des réunions paritaire sur les grilles de salaire de notre convention collective, dont la situation de blocage et du au refus des représentants de la chambre patronal de négocier des augmentations de salaire conséquente pour tous les salariés.

     

    Notre directeur des ressources humaines fait parti de la délégation patronale au sein de ses réunions mais n'a pas le souci du bien être et de l'augmentation du pouvoir d'achat des salariés de CAMAIEU.

     

    Exemple des propositions de la CGT sur l'évolution des grilles de salaire de la convention collective :

     

    Employés : salaire de la première grille : 1600 euros

     Agents de maîtrise : salaire de la première grille : 2500 euros

    Cadres : salaire de la première grille : 3000 euros

     

    Sur l'augmentation des titres restaurant de 6 euros à 6,50 euros, la direction ne prend en charge que 40 °/°de la somme sur les 0,50 supplémentaire, de plus un projet de lois et en cours sur la modification de l'utilisation et de l'attribution des titres restaurants dont le risque et qu'il sont soumis au titre de l'imposition.

     

    Nos dirigeants et actionnaires refusent tout partage réel des richesses avec les salariés, le directoire préfére verser aux actionnaires un dividende de 8 euros par actions soit environ 50 millions d'euros.

     

    La CGT réclame une augmentation de 150 euros net mensuelle pour tous les salariés ( magasins, entrepot, services centraux).

     

    Il est inadmissible que la direction réclament des efforts supplémentaires aux salariés, alors quelle n'est pas exemplaire dans ses frais divers exemple : Leurs voitures en lising.

    l'upae créer par la direction en 2003 vient de signé l'accord sur la négociation annuelle obligatoire 2009, pourtant il voudrait vous faire croire quil défende l'interet des salariés,

    Vous aurrait la possibilité de contestés les méfaits de l'upae lors des prochaines elections du comité d'entreprise et des délégués du personnel, en votant pour la CGT.

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique