• CAMAIEU Condamné par le Tribunal d’Instance

    La Société SAS CAMAIEU International à déposer une requête en vue de faire valider le protocole d’accord préélectoral sur plusieurs points.

    La validation du protocole d’accord  préélectoral conclu entre l’employeur et les organisations syndicales étant subordonnée à sa signature par la majorité des organisations syndicales ayant participé à sa négociation.

    L’UPAE seul à signé ce protocole d’accord préélectoral, sans aucune négociation réelle, toujours en accord avec la Direction, proposant et faisant lecture au cour des 2 réunions de négociation un projet de protocole d’accord préélectoral, la Direction restant sourde aux propositions, remarques et questions des organisations syndicales confédérées.

    La Direction à tenter également d’imposée certaines opérations électorales sur le mois d’août en période de vacance (calendrier), ce qui aurait  pour incidence pour les salariés de ne pouvoir voté pendant cette période et d’être informer sur les professions de foi des organisations syndicales et les différentes opérations électorales.

    Les ordonnances Macron, ayant changé profondément le cadre des institutions des représentants du personnel existantes, supprimant les délégués du personnel et le CHSCT, les élections se feront dans le cadre d’une seule instance, le Comité Social et Economique (CSE).

    La CGT, forte de son expérience, à réclamer plusieurs documents par courrier du 17 octobre 2018 auprès de la Direction en vue de préparer au mieux ces élections,        aucune réponse ni remise de document de la part de la Direction n’a été apporter vis-à-vis de la CGT et des autres organisations syndicales, tout au long du processus de négociation, la CGT est intervenue par divers courriers dénonçant le manque de négociation loyale et divers entraves.

    Au vue des éléments fournis par la CGT et de la requête et demandes déposer par leur Avocat, le Tribunal d’instance fait valoir, les sociétés demanderesses (sas CAMAIEU International et sas Financière Brame)ne justifiant pas avoir mis à dispositions des syndicats participant à la négociation du protocole préélectoral, les éléments nécessaires au contrôle de l’effectif de l’entreprise et de la régularité des listes électorales ont manqué à leur obligation de loyauté dans la négociation préélectorale.

    Déclare la SAS CAMAIEU International et la SAS Financière BRAME irrecevables en leurs demandes,

    Ordonne à la SAS CAMAIEU Internationale et à la SAS Financière BRAME d’ouvrir de nouvelles négociations du protocole d’accord préélectoral dans le cadre de l’élection,

    Condamne la SAS CAMAIEU International à verser à la Fédération CGT Commerce et Services une indemnité de 500 euros au titre de l’article 700 du code de procédure civile.


    votre commentaire
  • Les Salariés sont la Richesse de CAMAIEU !

    Si depuis plus de 20 ans, CAMAIEU est le leader du prêt à porter féminin, c’est grâce au travail des salariés, pour certains parfois au détriment de leurs vie familiale et  des heures supplémentaires qui ne sont pas payées.

    Pour tous les salariés, nous subissons une politique des bas salaires, une suppression ou une baisse des primes, une dégradation des conditions de travail, baisse des effectifs, surcharge de travail , baisse des budgets d’heures, des salariés seuls en magasin pendant plusieurs heures,  etc.…, malgré les différentes directions ou actionnaires qui se sont succédée.

    Le même discourt depuis des années, nous devons faire des économies, faire attention aux dépenses, revoir l’offre pour nos clientes, baisse de la qualité, mauvaise collection, ils reportent toujours la faute sur le contexte, les salariés ou les organisations syndicales confédérées, incapable de se remettre réellement en question.

    Une Direction qui est incapable de répondre à certaine de nos questions, POURQUOI ? Annoncer une participation à Zéro alors que les comptes de l’entreprise ne sont toujours pas clôturé, Passer de 0,69 à zéro ?, qui selon les réunions donnent des informations différentes, le mercredi 15 mai, on nous à parlé d’une perte de 1 millions d’euros, une autre fois du contexte ou  plus de 20 millions d’euros d’invendus ?  Qu’on t’il fait avec les 25 millions d’euros de CICE (nos impôts) ?

    Une Direction qui demande aux salariés de faire des économies et qui continuent de percevoir des avantages (voitures en leasing, prise en charge des frais de carburants, de restaurations, etc.….), pour eux nous n’avons pas les mêmes valeurs.

    Nous sommes des professionnels, nous connaissons nos métiers (Entrepôt, magasins, bureaux), Oui nous avons des doutes sur les dires et les explications de notre Direction !

    Allons nous attendre que des salariés continuent de se faire licencier, que les conditions de travail continuent à ce dégradées, qu’une nouvelle prime soit supprimée, que les salaires continuent de baisser, la Réponse est NON ! 

    Oui la Mobilisation des Salariés sera nécessaire, et ce moment doit être historique, nous allons donc préparez  minutieusement cette mobilisation, sans précipitation mais déterminé, avec les salariés, en vue  d’obtenir satisfaction sur les revendications légitimes des salariés (salaires, primes, conditions de travail).

    Pour commencer, nous allons organiser une action devant un magasin CAMAIEU dont l’objectif et de faire connaitre nos revendications, d’interpeller nos clientes et les médias, nous vous attendons nombreux devant le parking du siège de CAMAIEU (211 avenue Brame, 59100 ROUBAIX), le Samedi 25 mai 2019 à 9h30.

    Toutefois, nous laissons la possibilité, une dernière fois à notre Direction et à nos actionnaires de nous rencontrer en vue de satisfaire les revendications légitimes des salariés.

    Tous Ensembles, Unis et solidaires, Cadres, Employés, Agents de maitrise !

    SUIVEZ nous sur FACEBOOK (la cgt camaïeu)


    votre commentaire
  • Négociation Annuelle Obligatoire 2019

    Depuis Plusieurs années les Directions et  les actionnaires se succèdent, continuant la même politique, baisse des salaires et des primes face aux augmentations diverses et à la baisse du pouvoir d’achat, baisse des effectifs et dégradation des conditions de travail, mauvaise gestion de l’entreprise, des efforts sont réclamés aux salariés chaque année, un refus de la Direction et de ses actionnaires de donner une prime exceptionnelle aux salariés, afin de récompenser le travail exceptionnel des salariés contrairement à des entreprises en difficultés qui décident d’investir sur leurs salariés (exemples : Auchan, carrefour, etc.….).

    Comte tenu des résultats de l’entreprise et des aides publiques (5 millions par an), veuillez trouver ci- joint les revendications des salariés suite à la consultation de la CGT.

     

    Sur les Salaires et les Rémunérations diverses

    - Augmentation collective des salaires de base de 100 euros mensuel pour chaque salarié quelque soit son statut (employés, agents de maitrise, cadres)

    - Augmentation des chèques vacances à hauteur de 200 euros (moyenne)

    - Revalorisation des primes EAP de 5%

    - Revalorisation des primes d’anciennetés de 5%

    -  Revalorisation de la prime retraite

    - Prime d’assiduité de 50 euros mensuelle

    - Revalorisation de la prime du travail de nuit avec une majoration à 50% au lieu de 25% et maintien en période de congés payés

    - prime cariste de 50 euros mensuelle

     

    Sur l’emploi et l’organisation du temps de travail

    - La mise en place du badgeage dans les bureaux et les magasins pour permettre le paiement des heures supplémentaires.

    - la mise en place des 32 heures sur 4 jours avec maintien de salaire (4 jours x 8 heures = 32 heures, équipes du lundi au jeudi et du mardi au vendredi)

    - un samedi par mois pour chaque salarié des magasins (répartie de manière équitable)

    - l’embauche de 50 CDI dans Les bureaux, 30 CDI dans l’entrepôt et 100 CDI dans les magasins parmi ses embauches des salariés handicapés

    - le rééquilibrage des budgets d’heures dans les magasins et le respect des plannings et du délai de prévenance pour le personnel des magasins

    - Revoir et adapter  les horaires du matin pour les équipes du matin en cas de réunion d’entrepôts ou du siège

    - l’amélioration des conditions de travail

     

    Sur les revendications diverses

    - 2 jours  supplémentaires d’ARTT

    - 2 jours supplémentaires de congés payés pour les séniors (à partir de 45 ans)

    - négociation d’une mutuelle moins chère et une meilleure gestion du courtier MERCER

    - 2 jours d’anciennetés supplémentaires

    - passage de la carte CAMAIEU à 40%

    - 5 jours par enfants malade par an

    - la prise en charge d’une deuxième carence pour le personnel en arrêt de maladie

    - distribution des chèques vacances et de la carte cadeaux plus tôt

    - ne plus vidé les compteurs pour le personnel de l’entrepôt en octobre et avril, car trop peu d’heures supplémentaires

    - pouvoir effectuer sur la base du volontariat un samedi par mois à l’entrepôt

     

    La dernière réunion est prévue pour le 5 avril, nous vous informerons des propositions de la Direction et de la position de la CGT.

     

    La CGT camaïeu sur FACEBOOK et le Blog de la cgt camaieu

    Thierry SIWIK : 06 32 76 33 51

     


    votre commentaire
  • Appel à Candidature

    Les élections professionnelles chez CAMAIEU auront lieu en juin 2019, suite aux ordonnances Macron, ayant modifié le cadre des institutions du personnel existantes, supprimant le CHSCT et les Délégués du personnel, les élections se feront dans le cadre d’une seule instance, le Comité Social et économique (CSE)

    Les résultats de ces élections détermineront la représentativité de chaque organisation syndicale, ces résultats revêtent un caractère crucial pour l’activité syndicale, elle permet notamment de signer et de participer aux négociations d’accords d’entreprise porteur de nouveau droit pour les salariés. 

    Pourtant chez CAMAIEU, certains accords ont été nocifs pour les salariés et ont dégrader leurs conditions de travail et une baisse de leurs pouvoir d’ achat, pour exemple : l’aménagement du temps de travail des temps partiels avec la possibilité de prévoir des semaines à zéro sans limitation du nombre de semaines et la suppression de la prime de professionnalisation des salariés des magasins , l’augmentation des mutuelles et des remboursements à la baissent, etc.….

    Un syndicat maison qui se contente de signer tous les accords proposés par la direction sans négociation et sans consultation des salariés.

    N’écouter pas, certains représentants de la Direction qui vous demandent de votez ou de rejoindre les listes du syndicat maison, car pendant ce temps la, nos actionnaires et certains dirigeants continuent à s’enrichir sur le dos des salariés et ce sont vos conditions de travail qui se dégradent.  

    La Direction vous en demande toujours plus et vous subissez :

    - Une baisse du pouvoir d’achat, des heures supplémentaires non payées  et une dégradation des conditions de travail, des pressions, des réflexions, un turn over qui explose, etc.….

    - une baisse des budgets d’heures, une réduction des effectifs permanents, des objectifs inatteignables et le manque de moyen pour les atteindres, etc.….  

    Votre intérêt, que la CGT devienne majoritaire !

    Déception, mensonge, trahison, nous sommes tous déçus des gouvernements qui se succèdent depuis plusieurs années, ne faisons pas les mêmes erreurs en votant ou en vous inscrivants sur des listes, pour des syndicats qui ne défendent que leurs intérêts personnels.

    En vue des prochaines élections, la CGT camaïeu appel à candidatures (employés, cadres, agents de maitrises, au siège ou dans les magasins).

    Si vous souhaitez être candidat (e) sur les listes de la CGT camaïeu, veuillez nous contactés.

    Thierry SIWIK : 06 32 76 33 51 

     la CGT camaïeu sur FACEBOOK et le Blog de la CGT camaieu


    votre commentaire