• CAMAIEU à était condamné par le conseil des prud'hommes de ROUBAIX pour avoir licenciés abusivement trois ancienne employées du controle qualité.

    CAMAIEU à du verser la somme d'environ 20 000 euros de dommmages  et intérets pour chaque employées dont le remboursement de plusieurs mois d'ASSEDICS.

     

    CAMAIEU à était condamné par la cour d'appel de RENNES pour avoir licencier abusivement une ancienne responsable de magasin sur VANNES.

    CAMAIEU à du verser la somme de 34 000 euros de dommages et intérets à cette ancienne responsable de magasin.

     

    En cas de licenciement abusif n'hesité pas a faire appel aux représentants de la CGT chez CAMAIEU, dont le profesionnalisme est reconnu pour avoir défendu directement ou par l'intermédiaire de leurs avocats de nombreux salariés devant diverds conseil des prud'hommes.

     

    L'ancienne responsable du magasin saint maximin (région parisienne) à saisie avec l'aide de la CGT et de leur avocate le conseil des prud'hommes de ROUBAIX pour licenciement abusif, nous vous tiendront au courant du jugement dans les mois avenir





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique