• Chez CAMAIEU, le Changement C’est pour Quand ?

    Vous allez élire vos représentants du personnel ainsi que vos délégués du personnel pour les 4 ans à venir, les résultats de ces élections détermineront la représentativité de chaque organisation syndicales, et donc la possibilité de négocier et de signer des accords d’entreprise qui auront une incidence sur vos conditions de travail et votre pouvoir d’achat.

    Ne vous trompez pas de Syndicat, la CGT est dans le camp des salariés, pas celui des actionnaires, d’autres ont fait le choix de signer tous les accords d’entreprise proposer par la Direction et sans consultation des salariés ou refusent d’établir des droits d’oppositions sur des accords qu’ils critiquent (pourtant nous sommes majoritaire depuis les dernières élections en 2011 à trois organisations syndicales confédérées (55%).

    Fier de notre Travail, mais pas de nos Salaires !

    Alors que les salariés  subissent une baisse importante de leurs pouvoir d’achat (une augmentation collective de 0,8% sur les salaires de base des employés à peine 10 euros par mois pour un temps complet et Zéro augmentation collective accordés aux agents de maitrises et cadres, baisse de la participation, de l’intéressement, suppression de la prime de professionnalisation des salariés des magasins, etc.….) et pour les 30 ans, toujours rien pour les salariés (des bonbons au chocolat ce n’est pas suffisant !).

    Les actionnaires se sont attribuées plus de 730 millions d’euros de dividendes depuis plusieurs années et CAMAIEU va bénéficier de plus de 6,6 millions d’euros au titre du crédit d’impôts sans aucune obligation d’embauches (nos impôts), l’entreprise ne paie plus d’impôt sur les sociétés, pendant que les impôts des salariés continuent d’augmentés.

    Des Conditions de Travail qui se dégradent !

    La mise en place de l’aménagement du temps de travail des temps partiel signer par l’UPAE avec la possibilité de prévoir des semaines à Zéro pour le personnel des magasins, sans limitation du nombre de semaines et la baisse des budgets d’heures, n’a rien arrangé.

    Ils veulent revoir l’aménagement du temps de travail des Responsables de magasins et des Adjointes ?

    - Surcharge et dégradation des conditions de travail, baisse des budgets d’heures, diminution des effectifs, des objectifs inatteignables et le manque de moyen pour les atteindre, baisse du pouvoir d’achat.

    - de la pression, des réflexions, du harcèlement, des sanctions, des licenciements abusifs, des salariées qui travaillent seules dans les magasins selon les horaires de la journée.

    Même sur le plan social, les Comités d’entreprises gérer par la CGT, offre les meilleurs avantages, car nous avons nos propres organismes sociaux et nous travaillons en inter-entreprise (exemple : Jules).

    Des Candidates et Candidats issues des magasins, entrepôt, bureaux.

    Votez massivement au 1er Tour, pour la CGT camaïeu

    Thierry SIWK : 06 32 76 33 51, Naima BENSIFI : nbcgt@yahoo.fr, Omar RAHNI : 06 63 78 57 39


  • Elections des Membres du comité d’entreprise et des Délégués du personnel

    Appel à Candidatures

    Le premier Tour des élections aura lieu le mardi 9 juin 2015 et un éventuelle second Tour le jeudi 25 juin 2015, les listes des candidats devront être remises le vendredi  22 mai 2015, que vous soyer cadres, agents de maîtrises ou employés, vous pouvez rejoindre nos listes, pour cela contacter:

    Naima BENSIFI nbcgtparis@yahoo.fr ou Thierry SIWIK au 06 32 76 33 51, Omar RAHNI au 06 63 78 57 39. 


  • Des Salariés Unis et Mobilités !

    Le mercredi 15 avril 2015, plus d’une trentaine de salariés de l’entrepôt et des bureaux ont débrayés, à la demande des salariés qui voulaient une unité syndicale, des élus de toutes les organisations syndicales étaient présents (CGT, FO, CFDT).

    Malgré cette action, La Direction refuse de revenir à la table des négociations, elle persiste également à continuer à faire des économies sur le dos des salariés, en voici un exemple.

    Lors de la réunion du comité d’entreprise du jeudi 16 avril 2015, la Direction propose un avenant à l’accord d’intéressement de l’entrepôt, dont l’objectif est d’augmenté le taux de productivité de l’entrepôt, l’accord d’intéressement de l’entrepôt étant en partie calculer sur la productivité (50%), cette avenant à été voter et sera signer par l’UPAE (majoritaire au comité d’entreprise).

    L’augmentation du taux de productivité étant essentiellement augmentée sur les 6 plus gros mois de l’année.

    1er trimestre : de avril à juin : 0%, 2ème trimestre : de juillet à septembre : + 1,5%, 3ème trimestre : de octobre à décembre : + 3,7%, 4ème trimestre : de janvier à mars : + 3,5 %.

    Le risque pour les salariés est de percevoir des primes d’intéressement à la baisse ou plus aucunes primes.

    Depuis combien de temps le personnel des bureaux n’a pas touché de prime d’intéressement et n’oublions pas une baisse de la participation chaque année, pour le personnel des magasins, les objectifs imposer par le nouvel accord d’intéressement ne leurs sont pas favorables.

    Des économies, pendant que quelques privilégiés bénéficient de certains avantages (voitures en leasing, carte carburant VIP, bureaux 5 étoiles à PARIS, des frais qui feraient rougir certains cadres dirigeants dans d’autres entreprises, indemnités de mandats, etc.…..).

    Certes, si  nous n’étions pas assez nombreux au débrayage, nous continuerons à construire le rassemblement de tous les salariés (employés, agents de maitrise, cadres), afin de défendre leurs revendications légitimes.

    Mais les salariés ont les moyens de se défendrent, les élections des membres du comité d’entreprise et des délégués du personnel auront lieu au mois de juin, vous avez le choix et le vote est confidentiel.

    N’oubliez pas depuis plusieurs années, vous subissez les accords d’entreprise qui sont signez par l’UPAE et qui ont eu des incidences sur votre pouvoir d’achat et vos conditions de travail.

    Même sur le plan social, les comités d’entreprises dans les moyennes et grandes entreprises gérer par la CGT, offre les meilleurs avantages, car nous avons nos propos organismes sociaux et nous travaillons en inter-entreprises (exemple : Jules).  

    Vous pouvez nous rejoindre sur les listes de la CGT camaïeu


  • Des propositions insuffisantes et dérisoires !

    La Direction nous à fait part de ses propositions, lors de la réunion de négociation du mercredi 8 avril 2015, des heures de réunion pour rien.

    Malgré les arguments de la CGT camaïeu, la Direction n’a rien voulu entendre sur nos propositions, il est inacceptable que malgré les efforts des salariés,  la Direction refuse d’entendre les revendications des salariés et OUI, nous travaillons plus pour gagner moins.

    Voici les propositions de la Direction :

    - 0,8% d’augmentation collective des salaires de base des employés (10 euros net pour un temps complet)

    - zéro augmentation collective pour les agents de maitrise et les cadres

    - augmentation du Bonus magasin (prime aléatoire) augmentation de 1 euros pour les salariés qui ont des contrats de 10 heures à – de 22 heures (plus vous avez des petits contrats plus vous êtes pénaliser), augmentation de 1,50 euros pour les contrats de 22 heures au contrat à temps complet.

    - augmentation du Bonus mensuel pour les RA de 00,2% et de 00,4 % pour les RM

    - réalisation d’une note aux managers du siège sur l’organisation du temps de travail de leurs équipes, de la plage de présence obligatoire, temps de pause, de la libéralité de départ et d’arrivée des salariés.

    - la révision d’accord d’entreprise sur la participation (qui d’année en année est en baisse), les classifications et revoir l’aménagement du temps de travail des responsables magasins, responsables adjointes et des salariés de l’entrepôt.

    Les bénéfices iront dans les poches des dirigeants et des actionnaires !

    Suite à ces annonces dérisoires qui sont à l’image de notre Direction et de nos actionnaires, la CGT à organiser un rassemblement ce matin au siège de ROUBAIX, plusieurs salariés de l’entrepôt et des bureaux étaient présents, nous les en remercions.

    Face à ce mépris, Le Rapport de Force s’impose

    Nous allons dans les prochains jours, semaines et mois engagés des actions en vue d’obtenir satisfactions sur les revendications, ces actions seront médiatisées et nous ne lâcherons rien, tant que nous n’obtiendrons pas de résultats.

     


  • Négociation Annuelle Obligatoire 2015

    Chez CAMAIEU, le Changement c’est pour Quand ?

    Le mercredi  8 avril au matin aura lieu la dernière réunion des négociations annuelles obligatoires, la Direction nous fera part de ses propositions.

    Nous  ne sommes pas dupes, les propositions de cette année seront inférieures aux propositions des années précédentes, auquel il faut ajouter une baisse de la participation, de l’intéressement, de la baisse des budgets et des effectifs, etc.….

    Nous pouvons tous constater que les efforts sont principalement demandés aux salariés, et OUI, nous travaillons plus, mais pour gagner moins !

    Certes, les bénéfices baissent légèrement, mais cela n’empêche pas l’augmentation des dividendes attribués aux actionnaires (2010 : 48 millions d’euros, 2011 : 48 millions d’euros, 2012 : 74,8 millions d’euros, 2013 : 80 millions d’euros et 2014 : ?).

    N’oublions pas la suppression d’impôt  sur les sociétés et les 6,6 millions d’euros au titre du CICE et combien nous ont coûté, le départ de certains cadres dirigeants depuis plusieurs années (des millions d’euros).

    Oui, Mesdames et Messieurs les actionnaires et dirigeants, le changement pour les salariés de CAMAIEU, c’est pour quand ?

    L’augmentation des salaires de tous les salariés (employés, agents de maitrise, cadres), l’emploi et l’amélioration des conditions de travail doivent être des priorités !

    Un Bel exemple de lutte !

    Les vendeuses des boutiques de la Tour EIFFEL se sont mises en grève avec le syndicat CGT (38 salariés sur 47 cessent le travail, le résultat : 200 euros brut d’augmentation sur le salaire de base et une prime variable de 80 à 150 euros en fonction des résultat.

    Nous vous proposons, de nous rassembler, le jeudi 9 avril 2015, à partir de 10h15, à l’extérieur du parking pour les salariés de l’entrepôt et des bureaux et pour l’équipe de l’après midi à l’entrepôt, un rassemblement à 12h00.

    Au cours de ces rassemblements, nous vous ferons part des propositions de la Direction, après une consultation des salariés, ces rassemblements pourront éventuellement être suivi de débrayage, d’une grève ou toute action permettant d’obtenir satisfaction sur les revendications des salariés.