• Le peuple francais face aux plus riches

    Résistance, le peuple Français face aux plus riches !

    Le 12 septembre 2017, plus de 400 000 personnes se sont mobiliser contre les réformes du gouvernement dont l’objectif et la destruction de nos acquis sociaux et d’enrichir encore plus, les plus fortunés dont la majorité sont exilés  dans d’autres pays, un bon début pour une première manifestation mais insuffisant pour faire reculer le gouvernement.

    2 LOIS Travail aux services du MEDEF et des plus aisés !

    Quelques exemples :

    L’inversion des normes : ce n’est pas sans raison que le gouvernement veut privilégier le dialogue social au niveau de l’entreprise, c’est la que les menaces de licenciements et de délocalisations pèsent le plus sur les salariés.

    Et si aucune organisations syndicales ne signent un accord d’entreprise, la loi prévoit la possibilité d’un référendum à l’initiative de l’employeur, tout salarié qui refuse l’application d’un accord pourra être licencié.

    La disparition future du CDI

    Une multitude de disposition dans la loi MACRON permet aux employeurs de se passer de CDI, un CDD de 5 ans, des contrats de missions élargis (fin de mission, aucune indemnité de licenciement ni prime de précarité) toutes les catégories  de salariés seront touchés (cadres, agents de maitrise, employés).

    Les licenciements sont facilités et le contrat de travail pourra être négocié dans l’entreprise, on pourra y trouver tout et n’importe quoi (production, mobilité, mission spécifique, rentabilité, etc.…..)

    Baisse des indemnités prud’homales avec un plafond maximum de 20 mois de salaires.

    Suppression de l’exigence de motivation sur le courrier de licenciement (un salarié: pourquoi je suis licencié ?, son avocat : comment je vais pouvoir le défendre ?).

    La suppression des CHSCT, DP, Comité d’entreprise et la création d’une seule instance, afin d’éloigner la représentation du personnel  aux plus proche des salariés (exemple CAMAIEU : 650 magasins) mais aussi de diminuer les moyens et le nombre de représentant du personnel, (les salariés seront moins protégés).

    Après la casse du code du travail, ils s’attaqueront, aux allocations chômage, à la sécurité sociale, aux retraites, aux prestations sociales, ainsi que la création ou l’augmentation de taxes et des impôts, sans pour autant revoir leurs privilèges.

     

    Nous appelons tous les salariés à faire Grève et à manifester, le 21 septembre 2017 sur LILLE à 14h30 (porte de Paris) et dans toute la FRANCE.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :