•  

     

    Une Stratégie d’entreprise qui pénalise les salariés et nos clientes

    Lors de l’entrevue du 27 septembre 2012 avec la Direction, l’intersyndicale CGT, FO à défendu les revendications légitimes des salariés et débattu sur les problèmes que rencontrent au quotidien les salariés des magasins et du siège de ROUBAIX.

    Les salaires et les primes

    Sur les salaires et les primes et malgré des argumentations précises et développés, plus de 540 millions d’euros de dividendes distribués aux actionnaires depuis 6 ans (plus que la majorité des multinationales) un chiffre constant de 821 millions d’euros et un résultat opérationnel de 110 millions d’euros en 2011, la Direction fait la sourde oreille et nous renvoient au négociation annuelle obligatoire de 2013.

     A travers des communiqués, la Direction veut tromper les salariés en parlant d’un ratio de frais de personnel groupe de plus de 16%, pour l’intersyndicale, il faut prendre en compte la masse salariale France ainsi que certain éléments (exemple : les redevances des masters franchises) une masse salariale qui est inférieur à la plupart de nos concurrents directs.

    Mais les chiffres les plus parlants est incontestables se trouvent sur nos fiches de paient, elles ne mentent pas !

    Les négociations annuelles ainsi que les accords d’entreprises, tous signer par l’UPAE depuis plusieurs années non pas permis de maintenir et d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés de CAMAIEU (employés, cadres, agents de maitrises) sachant qu’ils sont signer par le syndicat maison l’UPAE sans réelle négociation et aucune consultation et ayant pour conséquences de baisser le pouvoir d’achat des salariés (suppression de la PPI pour le personnel des magasins, aucune prime d’intéressement pour le personnel du siège et très peu dans pour le personnel des magasins, etc.….).

    Sur les baisses d’effectifs, l’emploi, la précarité et la dégradation des conditions de travail

    Nous avons fait constater auprès de la Direction, une baisse importante des effectifs de 2009 à 2011 principalement dans nos magasins (chiffre à l’appui) en 2009, l’effectif était de 4200 salariés (CDI et CDD), en 2012 il est de 4100 salariés, alors que 130 magasins en FRANCE ont était ouverts, chercher l’erreur !

    Sur l’emploi et la précarité, c’est une augmentation de plus de 200 intérimaires en équivalents temps plein sur 3 ans, l’emploi doit être une priorité !

    Quand à la dégradation des conditions de travail et compte tenu des propos tenus par la Direction, elle ne semble pas être une priorité.

    La gestion de l’entreprise par notre Direction est plus qu’inquiétante et commence à avoir des incidences négatives sur nos clientes et l’image de notre entreprise.

    La direction ayant refusé toutes propositions de l’intersyndicale, nous nous voyons dans l’obligation d’engager de nouvelles actions et nous invitons tous les salariés de CAMAIEU à rentrer en résistance face à une Direction qui les méprisent.        


  •  

    Une Intersyndicale qui se Mobilise pour les Salariés

    Depuis plusieurs mois, l’intersyndicale se mobilise devant les magasins CAMAIEU, ne comptant pas leurs heures (interview, réunions syndicales, réunions avec des élus, rencontre de personnalités, sondages auprès des salariés, etc.….), la situation que rencontrent les salariés ne peut plus durer, les revendications que nous défendons sont légitimes, la plupart des représentants du personnel de la CGT et de FO ont entre 15 et 23 ans d’anciennetés dans l’entreprise, Oui  nous aimons notre entreprise et nous la défendrons de toutes nos forces car la politique de notre nouvelle Direction et de ses actionnaires vont nous mener au devant de futures difficultés.

    Une Demande d’entrevue

    Monsieur T------ J------ Président du Directoire à fait savoir au salariés de CAMAIEU à travers plusieurs communiqués qu’il privilégiera toujours le dialogue social et l’ouverture, pourtant depuis sont arrivé chez CAMAIEU, il n’a jamais rencontré les organisations syndicales, nous avons sollicité la Direction d’une nouvelle demande d’entrevue en date du 24 juillet 2012, afin de trouver et de négocier des solutions aux problèmes des salariés de CAMAIEU.

    Une Masse Salariale parmi les plus Basses du Prêt à Porter Féminin

    La Masse Salarial brute pour CAMAIEU France est de 8,6 % pour l’année 2010, pour cette même année, elle se situe entre 11,7 % et 17,  8% chez nos concurrents(chiffre vérifiable sur internet), nous réclamons un meilleur partage des richesses obtenus par le travail exemplaire de tous les salariés de CAMAIEU.

    Une intersyndicale dans l’action

    L’intersyndicale CGT, FO s’est mobiliser devant les magasins de Lille Wazemme et d’Armentières, plusieurs réunions ont eu lieu avec des élus politiques ainsi que la Fédération du parti socialiste du nord pas de calais, une demande d’entrevue à était envoyer auprès du Ministre du Travail.

    Les valeurs que nous défendons sont celles de la justice sociale, de la solidarité, de l’équité, du respect des salariés et de leur travail

    Nous souhaitons à tous les salariés de CAMAIEU de Bonnes Vacances, bien mérités

     


  •  L’intersyndicale, CGT et FO camaïeu

    Les faces cachées de CAMAIEU

    Une Mobilisation réussi

    Pour l’intersyndicale CGT, FO, la mobilisation du 22 juin 2012 à était une réussite, certes une dizaine de magasins seulement se sont mis en grève, et nous félicitons les salariés de leurs courages pour défendre leurs intérêts et leurs revendications, quand aux autres salariés des magasins nous ne les blâmons pas, nous avons pris connaissances des pressions qui ont était exercés dans beaucoup de magasins et nous en possédons certaines preuves, nous remercions aussi les salariés des magasins qui ont témoigner des problèmes qu’ils rencontrent aux quotidien  auprès de plusieurs médias dans pratiquement toutes les régions de France .

    Des revendications légitimes qui ont fait la une Nationale

    Une Direction qui est responsable de la situation dégradante que subissent les salariés des magasins qui aujourd’hui veulent se faire passer pour des victimes, les victimes d’une politique d’entreprise antisocial se sont les salariés.

    L’ intersyndicale était présent le 22 juin 2012 devant le magasin de Béthune CV dans le nord de la France, un huissier était présent dans le magasin, un grand nombre de médias était présents, de la télévision régionale et nationale en passant par la presses écrites ainsi que des radios (TF1, BFM, FR3, LCI, France Inter, RMC, l’Humanité, etc.…) vous pouvez consulter les vidéos ainsi que les radios sur internet, des élus politiques de la régions était présents et nous les remercions de leurs soutiens.

    Des vérités qui dérangent

    Depuis plusieurs mois des actions sont mener par l’intersyndicale en vue de dénoncer la politiquent antisocial de notre Direction vis-à-vis des salariés des magasins, Monsieur T------ J------ Président du Directoire prétend vouloir privilégier le dialogue social  et l’ouverture avec les organisations syndicales confédérées à travers plusieurs communiqués, l’intersyndicale depuis plus d’un an réclame une entrevue auprès du Président du Directoire ( tracts  de la CGT et de l’intersyndicale CGT,FO, courrier recommandé du 25 octobre 2011), aucune réponse n’a était apporter à nos demandes.

    La Direction par ces faits est donc responsable de la situation conflictuelle et des actions que nous avons menées pour défendre les intérêts et les revendications des salariés de CAMAIEU.

    Une politique d’entreprise antisociale

    Il est devenu difficile de travailler chez CAMAIEU, leader du prêt à porter féminin, compte tenu d’une dégradation importante des conditions de travail et de la politique des bas salaires et notamment pour le personnel des magasins.

    Des Salaires de Misère

    Le SMIC pour les employés, une augmentation de 1,6% rattraper par l’augmentation du SMIC de 2% au mois de juillet et des responsables de magasins à moins de 1400 euros net par mois, alors que les actionnaires et la Direction continuent à s’enrichir sur le dos des salariés, les actionnaires se sont pris plus de 500 millions d’euros de dividendes de 2007 à 2011 plus que certaines Multi Nationales et une augmentation pour la Direction de 500 000 euros (redevance de la SA camaïeu à la SAS camaïeu).

    Des conditions de travail dégradantes pour les salariés des magasins ( baisse des budgets d’heures, heures supplémentaires non payées, turn over important, démissions forcées, licenciements abusifs, bas salaires, suppression de prime, non respect des plannings, précarité, difficulté à mener une vie professionnelle et familiale, pressions, harcèlement, etc.….).

    La Cerise sur le Gâteau !

    Une Direction avec leur syndicat maison l’UPAE qui décident de supprimer la PPi pour les salariés des magasins sans les consultés, alors qu’ils sont déjà pénaliser par de bas salaire, la mise en place de l’aménagement du temps de travail des temps partiels avec des semaines de 0 heures à 34 heures.

    Nos actions sont légitimes, la Direction, les actionnaires et le syndicat maison l’UPAE  qui  à parmi ses membres une élue rattacher à la Direction Général, Madame A--- G---- (voir organigramme du Comité de Direction, le Fil New d’avril 2012, pages 20 et 21) sont responsables de la situation qui nuit à l’image de notre entreprise et des ses valeurs et à nos clientes qui soutiennent les salariés des magasins, du siège et de l’intersyndicale.

     

    Nos prochaines Actions

    Distribution de tracts devant des magasins CAMAIEU, interviews auprès de divers médias, rencontre et réunion avec des élus du Parti Socialiste et d’autres, Actions diverses, etc.…

    Une surprise dans les prochains jours, une rencontre avec une grande personnalité politique que tous les salariés  connaissent en présence de plusieurs médias, restez informer, consulter régulièrement notre blog (la cgt camaieu).

    Ne restez pas isoler, rejoignez nous en vous syndiquant à la CGT première Organisation Syndicale de FRANCE


  • Manifestation devant le magasin de Tourcoing cv

    Après les magasins de Douai et de Lille CV, l’intersyndicale s’est manifester devant le magasin de Tourcoing en vue de dénoncer la politique antisociale de la Direction de CAMAIEU, plus de 400 tracts ont été distribuer aux clientes et passants, plusieurs médias étaient présents ( voix du nord, nord éclair, le journal Libération), vous avez étaient nombreux à réagir sur la suppression de la PPI et sur la dégradation constante de vos conditions de travail et nous vous en remercions, dans les prochains jours, l’intersyndicale appellera  l’ensemble des équipes des magasins France à un débrayage le même jour à la même heure devant chaque magasin CAMAIEU, nous vous tiendront informez des modalités d’organisations de ce débrayage national sur le Blog de la CGT


  • L’Intersyndicale dans l’action

    Nouvelle manifestation sur le magasin de Douai CV

    Après le magasin de Lille CV, l’intersyndicale s’est mobiliser le vendredi 12 mai devant  le magasin de Douai CV, plus de 500 tracts ont était distribuer aux clientes et passants afin de dénoncer la politique antisociale de notre direction à l’encontre de tous les salariés de CAMAIEU, plusieurs médias étaient présents (radio France bleu, la voix du nord et l' observateur).

    Nous réclamons une entrevue avec le Président du Directoire en vue de trouver des solutions pour régler  les problèmes que peuvent rencontrer les salariés et obtenir satisfaction sur nos revendications.

    D’autres actions sont prévues dans les prochains jours





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique