• A l'appel de l'intersyndicale CGT et CFDT, les salariés du siège (entrepôt et bureaux) se sont mis en gréve depuis le jeudi 1er juin, pour dénoncer la dégradation des conditions de travail, les bas salaires, la baisse des effectifs, les bas salaires, les heures supplémentaires non payés, les pressions et les licenciements abusif.

    Une Direction et des Actionnaires qui méprisent les salariés, qui lors des négociations annuelles obligatoires ont proposer une augmentation collective des salaires des employés de 0,5% soit à peine 5 euros en moyenne par mois pour un salariés à temps complet, aucune augmentation collective pour les agents de maitrises et cadres.

    l'accord sur les NAO à été signé par l'UPAE syndicat maison crée par la Direction en 2002 et bien entendu sans consulté les salariés.

    Après consultation des salariés grévistes, la gréve se poursuit mardi, afin d'obtenir une revalorisation des salaires ou une prime exceptionnel, le paiement des heures supplémentaires et des engagements sur l'amélioration des conditions de travail.

    Nous vous sollicitons à intervenir sur ce BLOG et sur FACEBOOK, car nous avons besoins du soutien de tous les salariés de CAMAIEU.

    Si le personnel des magasins souhaitent se mettre en gréve, contacté les représentants du personnel de la cgt (voir rubrique contactés nous), nous disposons de plus de 700 unions locales CGT qui pourront vous aidez à vous organisez pour faire gréve dans n'importe quel magasin CAMAIEU ou qu'il se situe en FRANCE.


    votre commentaire
  • La CGT Camaïeu

    Election Présidentielle et législative

    Nous ne pouvons nous trompés !

    Si la CGT ne donne aucune consigne de vote, les Gouvernements qui se sont succédés ont affaiblis notre pouvoir d’achat, augmentés le chômage, baissés les pensions de retraite et augmenté l’âge de départ à la retraite, dégradés les conditions de travail dans les entreprises, augmentés les impôts, baissés les remboursements de la sécurité sociale, etc.….

    Le gouvernement après avoir tout essayé pour affaiblir la CGT au niveau national, a reçu une bonne claque, les très petites entreprises (TPE) ont fait le choix légitimer le syndicalisme CGT, toujours première organisation syndicale de FRANCE (avec 25,12% pour la CGT loin devant les autres organisations syndicales).

    Un syndicalisme de lutte et de négociation, le syndicalisme d’accompagnement, les salariés n’en veulent pas, aucune organisation syndicale ne devrait être au service, du MEDEF, d’une Direction ou d’un gouvernement, mais uniquement au service des salariés.  

    Ces résultats nous permettent de maintenir le nombre de conseillers prud’homaux pour défendre les droits des salariés.

    La campagne électorale s’accélère et il serait temps de bien réfléchir au bulletin que nous allons mettre dans l’urne, il faut que l’on en finisse avec la monarchie politique qui gouverne la France depuis des décennies, ces personnes qui cherchent soi-disant à servir le pays, quand la seule chose qu’ils défendent est leurs privilèges et ceux de leur famille.

    Il nous faut également changer les institutions, plus de professionnel de la politique, baissés les indemnités des élus, baissé le nombre d’élus et avoir la possibilité de révoquer un élu au même titre qu’un salarié peu se faire licencié par son employeur. 

    Ne perdons plus 5 ans supplémentaires, faire le bon choix est important dés le premier Tour, il y va de notre vie quotidienne et de l’avenir de nos enfants.

    S’abstenir, sait assurer que se sont les mêmes partis politiques qui resteront au pouvoir, plus de vote utile ou contre un autre. 

    Votez pour un candidat honnête, intelligent et surtout pour un programme social, humain, écologique, d’emploi, de pouvoir d’achat et d’avenir.   

    Le Dimanche 23 avril 2017, pour un avenir meilleur, pour la paix sociale et civile, pour des institutions qui redonneront le pouvoir au peuple.

    Votez Massivement

     


    1 commentaire
  • La CGT Camaïeu réclame un débat avec les Candidats à l’Election Présidentielle 2017

    Les Gouvernements se succèdent mais rien ne change de manière positif pour les salariés du privé et du public, retraités, chômeurs, sdf et pour les 9 millions de pauvres en France.

    Les salariés du commerce continuent de subir, les bas salaires, la dégradation de leurs conditions de travail, plus de flexibilité, travail le dimanche, aménagement du temps de travail pour les temps partiels, baisse des effectifs et des budgets d’heures, augmentation des impôts et taxes diverses, baisse des primes de participations et d‘intéressements, augmentation des mutuelles de santé, etc.….

    Alors que les dividendes et les augmentations diverses pour les actionnaires et les directions augmentent chez CAMAIEU comme dans d’autres entreprises, des économies depuis plusieurs années sont réalisées sur le dos des salariés, la baisse des charges sociales ou la distribution de subvention aux grandes entreprises sans aucune contrepartie d’emplois sert essentiellement à renflouer le bénéfice de ces entreprises ou à verser des dividendes aux actionnaires.

    CAMAIEU situé à ROUBAIX dans la ville la plus pauvre de FRANCE à bénéficiés de plusieurs millions d’euros de subventions (nos impôts) sans créer le moindre emploi supplémentaire en CDI depuis plusieurs années, au contraire, les effectifs sont en baisse, en 2015 les effectifs en CDI ont baissés d’environ 115 salariés.

    Ne nous laissons pas manipuler par de beaux discours ou par certains médias !

    Les différentes lois de ce gouvernement comme celui du précédent en accord avec le MEDEF, le capitalisme, la mondialisation et l’Europe ultra libérale continuent de dissoudre nos acquis sociaux, mais nous avons la possibilité aux prochaines élections de changer les choses ou nous aurons l’occasion de nous exprimaient dans les urnes.

     

    La CGT camaïeu sollicite les candidats a l’élection présidentielle de 2017 à venir débattre et échangés avec des représentants du personnel qui connaissent les problèmes quotidien des salariés du commerce.


    1 commentaire
  • Le Temps de la peur c’est terminé !

    A tous les salariés de CAMAIEU qui subissent des pressions, brimades, menaces, dégradation de leur condition de travail, licenciements, sanctions disciplinaires, etc….

     

    Vous aurez l’occasion dans quelques jours de voir dans différents médias, des témoignages de plusieurs salariées des magasins de différente régions, félicitation à ces courageuses, le temps de la peur est Fini, une vidéo sur les Faces Cachée de CAMAIEU est en préparation, que vous pourrez voir sur les réseaux sociaux, nous vous fourniront toutes les informations en temps nécessaire, Objectif 2 à 3 millions de vues sur internet et d’autres actions sont prévues, vous aussi si vous désirez témoignés, contacté nous.     


    15 commentaires
  • En CORSE, des Pressions exercées sur l’équipe du Magasin de BASTIA

    Une Direction niant toutes responsabilités face à la CGT qui défend les salariés, la dégradation des conditions de travail et les pressions que subissent les salariés du magasin de BASTIA par leur Directrice Régionale sont inacceptables.

    La Médecine du travail de CORSE s’est adressée par courrier en date du 07 octobre 2016  à la Direction de CAMAIEU leurs faisant part d’une situation de souffrances mentales en relation avec leur poste de travail après avoir reçu 4 salariées du magasin CAMAIEU de BASTIA.

    Une réunion du CHSCT à eu lieu le 02 décembre 2016, la Direction nous faisant lecture du courrier de la médecine du travail, la direction nous fait part que le Directeur d’Exploitation et la Directrice Régionale ont reçu en entretien les quatre salariés, le 16 novembre 2016 (soit 41 jours après avoir pris connaissance du courrier de la Médecine du travail), la Direction à oubliée de préciser que ses entretiens se sont fait dans un Bar à proximité du magasin, une Direction qui fait preuve de légèreté sur des faits graves et qui essaie de nous faire croire qu’il s’agit d’une cabale organisé par la Responsable du magasin contre sa Directrice Régionale.

    La CGT CAMAIEU ainsi que l’Union Départementale CGT de BASTIA suivent ses salariés depuis plus d’un an, ayant fait son enquête au près des salariés et de leurs hiérarchies, nous confirmons que les conditions de travail se sont dégrader et que des pressions ont été exercées, notamment depuis l’arrivée de la Directrice Régionale et qui ont eu des incidences sur la santé de plusieurs salariés (nombreux arrêt de travail pour dépression).

    Une nouvelle fois la Direction prend partie pour sa hiérarchie, ne prenant pas la peine d’approfondir son enquête, comme sur la région de BLOIS, ou des salariés ont subit de la part d’un Directeur Régional des pressions et du harcèlement moral, la Direction à pris parti pour ce Directeur, ce qui sait traduit par des licenciements de plusieurs salariés.

     Deux de ses salariés ont saisis le conseil de prud’hommes, et compte tenus des éléments et preuves que possédés ses salariés, la Direction s’est séparée du Directeur (nous vous ferons parts des futurs jugements).

    Nous n’attendrons pas que les salariés du magasin de BASTIA soient licenciés, la Direction à le devoir de protéger ses salariés, 77 jours se sont passés depuis l’intervention de la Médecine du Travail, la Direction n’a pris aucune mesure sérieuse pour assurer la protection de ses salariés, l’éloignement de la Directrice Régionale sur le magasin de BASTIA même de manière provisoire aurait put être une première mesure.

     

    La CGT saisira toutes les instances nécessaires et la mise en place d’une couverture médiatique, afin de protéger ses salariés.

    Lire la suite...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique